Définition de la Coordination SSI

Les nombreuses exigences réglementaires en matière de sécurité incendie ainsi que la multitude des intervenants impliquent la nomination d’un coordonnateur SSI présidant à l’analyse des besoins (cf. norme NFS 61-931).

Le coordonnateur SSI, associé à la maîtrise d’oeuvre, apporte son regard de spécialiste. Sa présence est nécessaire durant les phases de conception, réalisation et réception d’un ouvrage conformément à la norme. Il est également imposé dans le cadre d’une extension ou d’une modification de l’établissement.

Le coordonnateur SSI est l’interlocuteur naturel de la commission de sécurité lors de l’ouverture de l’établissement.

Obligation d’une mission de coordination SSI

La mission de Coordination SSI induite par les notions définies par la norme NFS 61-932 parue en 1993 est explicitement définie, en tant que principe de base aux règles d’installation, par la norme NFS 61-931 de juillet 2000.

La norme NFS 61-931 prescrit :
« Une mission de coordination doit nécessairement présider à l’analyse des besoins de sécurité et à la conception du S.S.I.« 

Définie comme préalable au respect des règles d’installation, la mission de Coordination SSI est rendue obligatoire dès le début de la phase de conception par application de la norme NFS 61-931 de juillet 2000.

SSI Conseils intervient durant les phases de conception, réalisation et réception du projet de façon à répondre aux objectifs essentiels fixés au § 5 de la norme NFS 61-931.

Phase de conception

  • Fixer les besoins de sécurité en fonction du type de bâtiment et de sa catégorie, du rapport de la commission de sécurité, du rapport préliminaire de l’organisation de contrôle et des attentes du maître d’ouvrage.
  • Etablissement du concept de sécurité, résumé chronologique des évènements envisagés et recensement des principes qui régissent les fonctions de détections, compartimentage, désenfumage, arrêts techniques et évacuations.
  • Déterminer les « Zones de Détection, Zones d’Alarme et Zones de Sécurité »
  • Définir les équipements du SSI, la mise en oeuvre et les caractéristiques des liaisons électriques.
  • Définir le dossier technique SSI. (A joindre avec la demande du permis de construire ou la demande de travaux)
  • Contrôles des CCTP des lots concernés avec recherche des écarts éventuels.

Phase de réalisation

Assurer les mises au point techniques avec les entreprises concernées pour les détails de mise en oeuvre des constituants du SSI. Organiser des réunions spécifiques au SSI, au minimum une fois par mois, dans laquelle seront convoqué les entreprises concernées par les équipements constitutifs du SSI ( Lot courant faible, Lot désenfumage, Lot menuiserie,…).

Examen des plans d’exécution des entreprises, collecte les fiches d’essais fonctionnels et les procès verbaux justificatifs de la conformité aux normes des matériels installés par les entreprises.

Phase de réception

Organiser la visite de réception technique du SSI en convoquant l’ensemble des entreprises à cette réception à laquelle le Maître d’ouvrage et la Maîtrise d’oeuvre auront été conviés.

Etablir le dossier d’identité du SSI par la mise à jour de l’ensemble des informations collectées au cours des travaux.
Ce dossier d’identité doit être conforme aux prescriptions de la NFS 61-932 et comprendra au minimum les documents suivants :

  • Cahier des charges fonctionnel du SSI
  • La définition des ZD avec identification des DA et DM
  • La définition des ZS avec identification des DAS
  • La définition des ZA avec identification des DS
  • Les schémas de principe de l’installation, avec plans de câblage annexes
  • Liste des plans fournis par les installateurs, annexes au dossier
  • Liste des matériels du SSI et documentations techniques
  • Certificats de conformité aux normes
  • Instructions de manoeuvre
  • Documents attestant de la compatibilité entre SDI et CMSI
  • Notice d’exploitation et de maintenance du SSI
  • Procès verbal de réception de l’installation
  • Attestations d’autocontrôle établie par les installateurs
  • Attestant du bon fonctionnement de leur sous système et de leur bonne corrélation, avec mention des essais réalises.

Participer à la visite de la commission de sécurité, où SSI Conseils présente le dossier d’identité du SSI et argumente les choix techniques retenus pour l’opération.

William Laureaux

  • Attestation Coordonnateur en Système de Sécurité Incendie CNPP - 2004
  • Titulaire du Certificat Technique de l'Institut National Supérieur en Sécurité Incendie - INSSI - CNPP - 2007
  • Titulaire de l'attestation de Prévention de Niveau 1 - ENSOSP - 2011
  • Coordonnateur APSAD R7
  • Secrétaire et membre de l'Association des Coordinateurs SSI du CNPP
  • Sapeur Pompier Volontaire - SDIS 63
En savoir plus

Sébastien Delpeuch

  • Attestation Coordonnateur en Système de Sécurité Incendie CNPP - 2014
  • Licence en Sécurité des Biens et des Personnes - Prévention des risques - IUT de Tulle - 2010
  • Titulaire du diplôme SSIAP 3 - 2009
  • Sapeur Pompier Volontaire - SDIS 63

Yannick Bel

  • Licence en Sécurité des Biens et des Personnes - Prévention des risques - IUT de Tulle - 2013
  • Titulaire du diplôme SSIAP 3 - 2012
  • Sapeur Pompier Volontaire - SDIS 63