Coordination SSI

Des missions transversales

photo-coordination-ssiLe règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de paniques dans les établissements recevant du public du 25 juin 1980, dit règlement ERP, a subi depuis une série de modifications importantes.

La principale date du 2 février 1993, avec un arrêté qui, s’appuyant sur une série de normes, consacre la notion de Système de Sécurité Incendie (SSI). Indépendant de tous les autres systèmes installés dans le bâtiment, il est composé de deux sous-systèmes : Le Système de Détection Incendie (SDI) et le Système de Mise en Sécurité Incendie (SMSI). Le premier comprend des détecteurs, un équipement de contrôle et de signalisation, des organes intermédiaires, des déclencheurs manuels .Le second constitué d’un centralisateur de mise en sécurité incendie (CMSI) et de dispositifs actionnés de sécurité (DAS), assure les fonctions d’évacuation, de compartimentage, de désenfumage et de mise à l’arrêt d’équipements techniques.

C’est la norme NF S 61-932 qui la première fait référence, dans le chapitre « Dossier d’identité SSI » à la « personne chargée de la coordination » qui à la responsabilité de l’établir.

schema-coordonnateur-ssi

Il a fallu attendre juillet 2000 et la refonte de la norme NF S 61-931 pour que soit définie les fonctions et missions exactes du coordinateur SSI. Il est précisé que « une mission de coordination doit nécessairement présider à l’analyse des besoins de sécurité et à la conception du SSI. Cette mission doit également exister lors de la réalisation et lors de modifications et extensions éventuelles ».

Le coordinateur SSI interviendra donc à chacune des trois phases du projet.

Phase d’intervention Mission de coordination
Etudes d’esquisse Concept de mise en sécurité pour chacune des solutions
Conception Etudes d’Avant Projet Introduction dans la notice de sécurité du dossier administratif
Etude d’Avant Projet Définitif Schémas fonctionnels Cahier des charges SSI
Etude de Projet Mesure et indication des écarts entre CCTP et cahier des charges SSI
Assistance au maître d’ouvrage Avis sur le dossier marché
Réalisation Etude d’exécution (installateur et maîtrise d’œuvre) Mesure des écarts avec le cahier des charges SSI
Travaux des installateurs Elaboration du dossier d’identité SSI
Essais particuliers Examen du résultats d’essais de chacun des installateur
Essais de corrélation Direction des essais
Opération de réception Assistance maître d’ouvrage et mise à jour du dossier SSI

A tous les stades d’un projet de construction d’un établissement recevant du public (ERP), le coordinateur SSI apportera son regard de spécialiste.
Le coordinateur SSI à un rôle stratégique, où il est le fondateur de la mise en sécurité bâtimentaire appliquée aux fonctions de sécurité du SSI.

Il a pour mission d’assurer la cohérence technique et fonctionnelle du SSI (en tant que système) et de définir ses conditions de mise en œuvre pour le bâtiment ou l’établissement considéré, conformément à la réglementation en vigueur, aux données contractuelles du programme (dans la mesure où celle-ci ne sont pas contraires à la réglementation), et surtout en adéquation avec l’exploitation du site.

La certification APSAD I93

Créée fin 2013, la certification APSAD I93 valorise les structures exerçant les missions de coordination SSI.

Fruit du travail et de la mobilisation des coordinateurs SSI eux-mêmes, et en particulier de la Fédération Française des coordinateurs SSI (FFACSSI), la création de cette certification APSAD, délivrée par le CNPP Cert, est la réponse concrète à un besoin qualitatif dans le secteur de la sécurité́ incendie.

Le référentiel APSAD I93 liste les engagements de service que doit remplir le coordinateur SSI et les moyens à mettre en œuvre.

Les sujets concernés sont :

  • l’accueil et l’identification des besoins
  • le contrat
  • la réalisation de la mission
  • le dossier d’identité du SSI
  • le personnel
  • l’organisation

Pour chacun de ses sujets, le référentiel détaille les moyens que doit mettre en œuvre le coordinateur SSI pour satisfaire ses engagements vis à vis du client.

Rappelons qu’outre ce référentiel particulier et le référentiel général de certification B0, les services faisant l’objet de la certification de missions de coordination SSI doivent se conformer aux textes règlementaires suivants :

  • règlement de sécurité contre l’incendie dans les ERP
  • règlement de sécurité contre l’incendie dans les IGH
  • code du travail

ainsi qu’aux normes :

  • NF S 61-931 : Systèmes de Sécurité Incendie (SSI) : dispositions générales ;
  • NF S 61-932 : règles d’installation du Système de Mise en Sécurité Incendie
  • (SMSI) ;
  • NF S 61-970 : règles d’installation du Système de Détection Incendie (SDI) ;

Cette certification APSAD est un gage de fiabilité précieux au service des utilisateurs et des professionnels, ainsi que la garantie d’une installation fonctionnelle apportée aux maîtres d’ouvrages.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des certifiés APSAD I93 sur le site du CNPP, à l’adresse www.cnpp.com

 

Le coordinateur SSI est l’interlocuteur naturel de la commission de sécurité lors de la visite d’ouverture de l’établissement.
William LAUREAUX – Membre et secrétaire adjoint de la Fédération Française des Coordonnateurs SSI (FFACSSI).

En savoir plus sur la Coordination SSI